Aller à…

la Marie-Javelle

Informations pour Chinon et le Chinonais

La Marie-Javelle est un site
d’informations locales, animé
par des Chinonais bénévoles
qui proposent à leurs concitoyens
un espace pour s’exprimer, diffuser
des informations et parler
de leurs activités et de leurs projets.

RSS Feed

25 juin 2018

La petite musique de l’adjoint à la Culture passe à La Rotative


Alors que la presse régionale gratifie l’actualité municipale d’une couverture pour le moins accommodante, les Chinonais prennent de plus en plus l’habitude de s’adresser à d’autres supports pour faire connaître leur point de vue, relater leurs déboires ou lancer des alertes. Saumur-Kiosque ou La Marie-Javelle accueillent ainsi depuis plusieurs mois les “réfugiés de l’info” et c’est aujourd’hui au tour de La Rotative, le site d’information tourangeau, d’informer les Chinonais sur ce qui se passe dans leur petite cité en matière de politique de la culture. Une lecture à l’issue de laquelle les responsables locaux se retrouvent chaudement habillés pour l’hiver.

lrttv

Visiblement bien informée, La Rotative, le journal en ligne basé à Tours, relate par le menu la gestion de la Culture à Chinon. (Cliquez sur l’illustration pour accéder à l’article).

Visiblement renseignée “de l’intérieur”, La Rotative met nommément en cause l’adjoint à la Culture de Chinon sur au moins trois points : le management du Conservatoire de Chinon, celui du personnel et les intérêts multiples et contradictoires qui pourraient interférer avec son mandat au service de la collectivité.

Inside job
Après avoir dressé un portrait mordant du personnage, exposé dans le détail ses multiples activités et fait l’inventaire de ses pittoresques interventions dans la gestion du Conservatoire, La Rotative conclut en se demandant “dans quelle mesure [son] action, visant objectivement à compliquer le fonctionnement du Conservatoire de Chinon ne vient pas favoriser les inscriptions d’élèves à Chris’Music [la boutique/école de musique située juste face à la Mairie et dont l’intéressé est propriétaire] ; si la baisse des subventions qui permettait au Conservatoire de prêter des instruments aux élèves ne favorise pas les ventes et locations de Chris’Music et de son sous-traitant, le magasin Guitares et Vents de Tours, qui facture 95 € la révision d’un instrument alors que les autres concurrents tourangeaux proposent des prestations équivalentes à 40 € ; si son attitude pour le moins inélégante avec l’ancienne directrice du Conservatoire de Chinon n’est pas une mesure de rétorsion envers celle qui a commencé à faire jouer la concurrence entre magasins de musique pour l’achat de matériel, contrairement à son prédécesseur qui passait sans devis par Chris’Music ; si son poste d’adjoint à la Culture de Chinon n’explique pas la fréquence et la facilité de programmation de stages d’orchestre de l’Udesma 37 [Union Départementale des écoles et sociétés musicales et artistiques d’Indre et Loire, au conseil d’administration de laquelle siège l’adjoint à la Culture].au lycée Rabelais ou dans l’Espace Rabelais ; s’il est normal que des professeurs de Chris’Music animent musicalement les vœux du maire en étant rémunérés par la Mairie ; s’il n’est pas étonnant que l’estrade principale et le camion podium loués par la Mairie pour la fête de la Musique sur la place principale soient occupés par des animations organisées par Chris’Music ; s’il est sain que l’espace Rabelais loue du matériel à Chris’Music pour des concerts ; s’il est normal qu’un adjoint à la Culture programme lui-même un groupe de musique rémunéré par la collectivité ; si un politique qui prospère sur un discours de critique de la fonction publique peut en réalité obtenir une partie de ses revenus par l’intermédiaire d’une association qui vit de subventions publiques [il est également directeur d’une antenne du Carrefour d’animation et d’expression musicale du Véron, école de musique associative travaillant en délégation de service public et bénéficiant de subventions de la Comcom]”.