Aller à…

la Marie-Javelle

Informations pour Chinon et le Chinonais

La Marie-Javelle est un site
d’informations locales, animé
par des Chinonais bénévoles
qui proposent à leurs concitoyens
un espace pour s’exprimer, diffuser
des informations et parler
de leurs activités et de leurs projets.

RSS Feed

15 décembre 2018

Brèche

Et maintenant, que vais-je faire…
(air connu)

Après plus de 3 ans de tergiversations, Jean-Luc Dupont vient d’enterrer officiellement son projet Brèche-Cœur de ville, congédiant dans la foulée la SET (Société d’équipement de Touraine), délégataire calamiteux – depuis 1973 ! – de l’aménagement du site. De ces 44 ans d’études, facturées à la Ville en millions d’euros, ne reste qu’un ascenseur reliant

Stationnement
Mais comment font les autres ?

Alors que la Mairie, espérant ainsi désarmer les oppositions, entretient savamment l’incertitude quant au projet de la Brèche, les questions que celui-ci était censé résoudre restent entières et toujours en suspens. Attractivité, commercialité, stationnement, signalétique : tout ce qui semblait impératif et urgent lors du lancement du projet Cœur de ville est soudainement passé aux

Quinze jours après la réunion publique Cœur de ville, la Coordination remet aux élus le “livre blanc” des Chinonais

Le 23 mai, la Coordination pour l’abandon du projet de la Brèche invitait les citoyens à se réunir à la Mairie et 250 personnes, répondant à l’appel, participaient au débat. Le 6 juin, les organisateurs de la réunion, conformément à l’engagement pris devant les Chinonais, remettaient au Maire et aux élus du conseil municipal un

“Brècheleaks” : une étude “fuitée” révèle l’opacité à tous les étages du projet

Le 17 mars 2015, Intencité, une “agence d’urbanisme commercial” introduite auprès de la Ville par la SET (Société d’équipement de Touraine), présentait à un comité très restreint d’élus (le Maire et son premier-adjoint) une “note d’expertise” concernant la situation commerciale de Chinon et – par voie de conséquence – le potentiel du site de la Brèche.

Le 23 mai, les Chinonais invités à s’informer et à s’exprimer sur le projet Brèche-Cœur de ville

Depuis que la Mairie a annoncé qu’elle reprenait, sous une forme différente, le projet d’aménagement de la Brèche initié par les municipalités précédentes, des associations se sont manifestées pour pointer les faiblesses du dossier et demander l’ouverture d’un débat public sur le futur de la ville. Lassées des réponses évasives et changeantes des promoteurs du projet,

Quand la Mairie et la SET veulent “apaiser” la circulation

Persuadés – sur la base d’études qu’ils se refusent à communiquer – que Chinon souffre d’un grave problème de circulation et de stationnement, les édiles s’attaquent, avec leur conseil favori, la SET, à la refonte du plan de circulation du centre-ville de Chinon. Un exercice aux résultats calamiteux, qui ouvre plus de questions qu’il n’en résout.

Stationnement : études inaccessibles, projets illisibles

Le 29 mars 2016, le maire de Chinon acceptait, sous la pression du monde associatif, de réunir un “comité de suivi” pour évoquer le projet Brèche-Cœur de Ville. Consacrée à la circulation et au stationnement, une première réunion, houleuse, a permis d’avoir un aperçu du plan de stationnement qui serait mis en place si le projet était mené à son

Brèche : pourquoi il faut participer à l’enquête publique

Une enquête publique est ouverte jusqu’au 25 avril à propos du projet de déclassement d’une partie du domaine public en vue de son aliénation dans le cadre du projet de la Brèche. Le mince dossier, disponible en Mairie depuis l’ouverture de l’enquête, donne un aperçu du nouveau plan de circulation qui serait mis en place si le projet Cœur de ville venait

Articles plus anciens››