Aller à…

la Marie-Javelle

Informations pour Chinon et le Chinonais

La Marie-Javelle est un site
d’informations locales, animé
par des Chinonais bénévoles
qui proposent à leurs concitoyens
un espace pour s’exprimer, diffuser
des informations et parler
de leurs activités et de leurs projets.

RSS Feed

24 novembre 2017

… comme une mule

En 2014, Jean-Luc Dupont, laissant un souvenir mitigé à ses administrés de L’Île-Bouchard, se faisait élire à la mairie de Chinon sur deux promesses (elles n’engagent, dit-on, que ceux qui les croient) : la revitalisation du centre-ville et la transparence. Arrivé dans la sous-préfecture avec des ambitions visibles mais mal définies (législatives ? sénatoriales ?),

Point de vue

Tourisme :
Chinon et la politique du doigt mouillé

Alors que Chinon semble présenter toutes les caractéristiques et tous les atouts d’une destination touristique, nombreux sont encore les Chinonais qui considèrent que le développement de cette activité n’est pas souhaitable. Leur raisonnement ? Les intérêts des touristes iraient à l’encontre de ceux des résidents : on en ferait trop pour les premiers, et pas assez pour les

La Brèche, ou la charrue avant les boeufs

Quelle surprise ! Quand on creuse au pied de la forteresse royale, on tombe sur des vestiges ! Antiques de surcroît ! Ce ne sont que tessons, poteries, fibules et tibias… Qui l’eût cru ? Certainement pas la Set (Société d’aménagement de Touraine), qui pousse, depuis plus de 30 ans, les élus chinonais à aménager

” Il vaut mieux ça que de les voir partir sur Tours… “

34 morts, dont un tiers liés à la conduite en état d’ivresse : les “teufs” de 2016 auront encore prélevé, dans les familles d’Indre-et-Loire, leur lot de victimes de la route, souvent jeunes, parfois très jeunes. Bien entendu, personne ne peut rester indifférent à ces morts éminemment évitables et les autorités, au tout premier chef,

Donald, Patrick(s), Marine et Jean-Luc(s)

Il y a des jours…. Mardi 08 novembre 2016, 6h30 C’est fait, les Etats-Unis ont choisi, par la voix des urnes, un nouveau président : Donald  Trump ! Où quand la politique des élites ne s’adresse plus qu’à eux-mêmes et finit par enfanter la résistible ascension d’un président populiste, identitaire et outrancier, uniquement parce qu’il est

Ce qui est légal est-il toujours moral ?

Mardi 13 septembre, le Conseil Municipal de Chinon a voté à l’unanimité la vente d’un terrain communal de 6.072 m2, situé sur le coteau Sainte-Radegonde, au prix de 14. 000 euros. Rien d’extraordinaire à cela, particulièrement dans ces temps de difficultés financières. Céder un petit bijou de famille quand les coffres sont vides n’est pas

Pas facile de s’informer…

Avec seulement 8.000 habitants, Chinon devrait être une ville où l’information circule facilement. Malheureusement, avec la disparition des journaux locaux et le lent éloignement de la presse quotidienne régionale, les Chinonais doivent maintenant se donner du mal pour trouver les réponses aux questions qu’ils se posent sur leur ville. Les réseaux sociaux sont bien venus

Urbanisme rampant ou débat public ?

Revitaliser le centre-ville, c’est d’abord pouvoir y loger de nouveaux habitants dans de bonnes conditions de confort. Un premier choix s’impose alors : réhabiliter l’ancien (comme cela a été fait dans les années 70 et 80 sous couvert de la loi Malraux), ou bien miser sur des programmes neufs. Tous les dosages entre les deux

Actualité

Fabliau
Le coteau, le populo et les blaireaux

Il nous arrive qu’un engin, par l’âge ou l’incurie, cesse de fonctionner, et nous voici tentés, emportés par l’excès, de jeter le bébé avec l’eau de son bain. Et c’est ainsi, encore, quand nos institutions, fatiguées et ruinées par des années d’usage, peinent à accomplir leurs pesantes missions et nous laissent irrités à tel point

Les Chinonais invités à “penser” leur ville

Quel futur pour Chinon ? Pour son centre-ville ? Comment le revitaliser ? Quelle doit y être la place du commerce ? Du tourisme ? De la voiture ? Que veulent enfin les Chinonais ? Depuis des années, toutes ces questions en suspens refont surface, par intervalles, à l’occasion de telle ou telle annonce, de tel

Un drôle de paroissien

Il y a quelques jours, le maire de Chinon, lors de ses vœux républicains à l’ensemble de la population, a cru opportun d’imposer à ses administrés la présence à ses côtés, sur l’estrade, du « Corcovado » chinonais, afin de les encourager à souscrire à sa restauration. Il s’agissait d’un modèle réduit – mais pas

Blanc Carroi contre Grande Prairie
“Touche pas à mes pauvres !”

C’est l’histoire de l’arroseur arrosé : après avoir détruit en quelques années les commerces du Vieux Chinon et s’être agrandi, en 2016, de 2.000 mètres carrés, le Blanc Carroi de Chinon (Leclerc) accuse la Grande Prairie de Bourgueil (Hyper U) de vouloir lui piquer ses clients. Et pendant que les grandes surfaces se prennent aux

Pays du Chinonais
Et la santé, comment ça va ?

Alors que le Chinonais est souvent vanté pour sa douceur de vivre, les enquêtes sanitaires confirment que sa population apparaît, sur de nombreux critères, en moins bonne santé et moins bien prise en charge que les moyennes départementale, régionale et nationale. “Beuvez toujours, ne mourrez jamais !” : tout médecin qu’il fût, Rabelais ne disposait

Vieux Chinon et Comcom : F2F contre CC-CVL

Frédéric de Foucaud est colère… Le vibrionnant président de la Société d’Histoire Chinon Vienne et Loire, qui épargne le temps de ses interlocuteurs en se faisant appeler F2F (mais complique la vie des Chinonais en rebaptisant ainsi les Amis du Vieux Chinon) le fait savoir dans le bulletin d’automne de l’association. Jusqu’alors plutôt bienveillant — probablement

Du volontarisme au fatalisme :
deux ans et demi de mandat Dupont

De déclarations démenties en plans de relance enlisés en projets pharaoniques suspendus, Jean-Luc Dupont semble peiner, deux ans et demi après son arrivée aux affaires, à passer la première. Après avoir posé des constats alarmants, crié à l’urgence et promis de retourner la situation, l’ancien maire de L’Île-Bouchard aurait-il reporté son énergie et ses ambitions

Quand les choix budgétaires tirent à conséquences

Après avoir assuré aux Chinonais qu’il ne serait ni le “fossoyeur des ambitions” de leur ville, ni le Maire qui augmenterait leurs impôts, Jean-Luc Dupont a commis, en deux ans de mandat, trois reculades dont les effets n’ont pas fini de gâter le quotidien de ses concitoyens. Retour sur la méthode déroutante du premier magistrat et zoom sur ses effets concrets

Les trois leçons du Grand prix de Tours

Le week-end du 25 juin, le Grand prix de Tours, à l’étroit dans son berceau originel, avait cherché refuge à Chinon. Plus de 200 véhicules ont envahi la ville et sillonné ses alentours, pendant que des milliers de curieux se pressaient pour admirer les  belles mécaniques. Un succès dont les Chinonais pourraient tirer au moins

Au théâtre ce soir : le Conseil municipal du 6 juin

La séance du Conseil Municipal du 6 juin dernier a été exemplaire. Elle faisait aussi figure d’événement : cet exercice obligé de la démocratie locale n’avait pas été pratiqué depuis mars, à cause d’une paralysie liée à l’examen des finances de la ville par de plus hautes instances. Mais la Cour régionale des comptes avait enfin

Qui a donc mangé les centres-villes ?

Le dépérissement des centres-villes – une évidence de longue date pour les habitants de “la France périphérique” – n’est apparu que récemment sur le radar national. Reportages, interviews, études, colloques, rapports, livres blancs, plans d’urgence, guides pratiques… il ne se passe plus une semaine sans que le sujet ne soit repris sous une forme ou

La petite musique de l’adjoint à la Culture passe à La Rotative

Alors que la presse régionale gratifie l’actualité municipale d’une couverture pour le moins accommodante, les Chinonais prennent de plus en plus l’habitude de s’adresser à d’autres supports pour faire connaître leur point de vue, relater leurs déboires ou lancer des alertes. Saumur-Kiosque ou La Marie-Javelle accueillent ainsi depuis plusieurs mois les “réfugiés de l’info” et

Troisième Nuit Debout à Chinon

Chinon passera sa troisième Nuit Debout le jeudi 28 avril, dès 18h00 sur le parvis de l’Hôtel de Ville.  Les prises de parole seront émaillées de diverses animations. Un paperboard sera mis à disposition, agrémenté d’une boîte à idées, avec petits papiers et crayons. Un crieur public lira ces idées ponctuellement. Des animations circassiennes (acrobaties, jonglage), sont également prévues.

Lueur d’espoir pour le cyclorail

De 2006 à 2012, les curieux engins bleus du Cyclorail 37 ont animé le tronçon Chinon-La Roche-Clermault de l’ancienne voie ferrée Chinon-Les Sables. A la suite d’un imbroglio juridique, cette activité touristique – qui nécessite des autorisations multiples – a été suspendue. Mais son animateur pense aujourd’hui pouvoir la relancer. En 1999, à l’issue du comice

Le Jeu de paume va renaître de ses cendres

Dans la rue du même nom, le jeu de paume de Chinon, un des plus anciens de France, tombait lentement en décrépitude. Deux passionnés viennent de l’acheter pour le remettre non seulement en état, mais aussi en fonction. Le grand bâtiment vide qui prend l’eau au n°12 de la rue du Jeu de paume ne

L’empire du trait

Le 9 avril, ouvre au Chai Pierre et Bertrand Couly une exposition consacrée au travail de Christelle Téa, une jeune artiste passionnée par le dessin et par le portrait. L’exposition “L’empire du trait” présente – entre autres – une vingtaine de portraits réalisés à l’encre de chine, sans dessin préalable et sans repentir, au cours de

Chemin de Saint-Martin : le nouveau Compostelle ?

  De Szombathely, en Hongrie, où il est né, jusqu’à Candes, où il est mort, Saint Martin de Tours a laissé derrière lui une trace que des marcheurs réveillent peu à peu. Sous l’égide du Centre culturel européen saint Martin de Tours, ils ouvrent un nouvel itinéraire paneuropéen placé sous le signe du partage et qui pourrait

Marchés : Chinon tire son épingle du jeu

Composante souvent oubliée du commerce local, le marché fonctionne comme un relais de l’offre sédentaire et un facteur d’attraction. De par son caractère épisodique et ses acteurs nomades, il fait rarement l’objet de politiques publiques et évolue au gré de l’offre et de la chalandise. Chaque année, les maires du département adressent un rapport complet

Isabelle Raymond-Pavero : redébattre de la Brèche (dans la NR)

Premiers signes d’un changement de cap à la Mairie ? Isabelle Raimond-Pavero adjointe à la vie associative dans la Municipalité et vice-présidente chargée du numérique au Conseil départemental évoque dans la NR datée du samedi 12 mars 2016 la nécessité de ” redébatre de la Brèche “. Je suis à l’écoute de la coordination d’associations qui s’est créée, dont

Retour vers le futur – Un projet vieux de 30 ans

Il y a plus de 30 ans que la SET (toujours elle) pousse infatigablement son projet de parking sur le bureau des maires qui se succèdent à l’Hôtel de Ville. En 1989, elle diffusait une brochure sur papier glacé qui invitait (déjà) les Chinonais à réserver leur place dans un magnifique parking (de 324 places)

Le vieux Leclerc enfin rasé !

L’ancien Leclerc des Groussins, sur la route de Tours, vient d’obtenir un permis de démolir. La friche devrait être prochainement rasée et le site pourrait accueillir une nouvelle gendarmerie.

Dossier

Mattraits – Labussière
Rues parallèles, destins croisés

Les visiteurs qui arpentent les bords de la Vienne à Chinon se demandent parfois, en regardant la plaque qui marque l’extrémité des quais, qui sont ces “docteurs Mattraits” au patronyme desquels le peintre en lettres semble avoir ajouté, par acquis de conscience, le S du pluriel. La réponse renvoie à une époque désormais lointaine, que

Révision du PLU
Jean-Luc et les tontons bétonneurs

Sans concertation et avec autant de discrétion qu’en permet la législation, la Mairie vient d’entamer une révision du PLU (plan local d’urbanisme) qui prépare le terrain à l’extension de la zone du Blanc Carroi et au lotissement des entrées de ville. L’information aurait certainement intéressé les commerçants invités en réunion publique le 17 octobre dernier.

Stationnement :
mais comment font les autres ?

Alors que la Mairie, espérant ainsi désarmer les oppositions, entretient savamment l’incertitude quant au projet de la Brèche, les questions que celui-ci était censé résoudre restent entières et toujours en suspens. Attractivité, commercialité, stationnement, signalétique : tout ce qui semblait impératif et urgent lors du lancement du projet Cœur de ville est soudainement passé aux

Quand partent les bijoux de famille…

Qu’y a-t-il de commun entre l’hôtel Bodard de la Jacopière, l’ancien tribunal de la place du général De Gaulle, l’abbaye de Seuilly ou la maison des associations de la rue Jean-Jacques Rousseau ? Tous ces biens immobiliers constituent les ” bijoux de famille ” dont la Mairie de Chinon ou la Comcom envisagent aujourd’hui la mise en vente. L’occasion de

Quinze jours après la réunion publique Cœur de ville, la Coordination remet aux élus le “livre blanc” des Chinonais

Le 23 mai, la Coordination pour l’abandon du projet de la Brèche invitait les citoyens à se réunir à la Mairie et 250 personnes, répondant à l’appel, participaient au débat. Le 6 juin, les organisateurs de la réunion, conformément à l’engagement pris devant les Chinonais, remettaient au Maire et aux élus du conseil municipal un

Portrait : Yves Dauge, ou la retraite à 90 ans

A 81 ans, Yves Dauge, l’ex-sénateur-maire de Chinon n’a pas renoncé à l’ivresse du pouvoir. Dans les coulisses, ce gros travailleur et cumulard forcené, adepte des cartes de visites ronflantes et des curriculum vitae approximatifs, continue, sans mandat, à faire jouer des réseaux politiques et associatifs qui s’étendent du Val de Loire jusqu’à Paris. Son dernier

Quand la Mairie et la SET veulent “apaiser” la circulation

Persuadés – sur la base d’études qu’ils se refusent à communiquer – que Chinon souffre d’un grave problème de circulation et de stationnement, les édiles s’attaquent, avec leur conseil favori, la SET, à la refonte du plan de circulation du centre-ville de Chinon. Un exercice aux résultats calamiteux, qui ouvre plus de questions qu’il n’en résout.

Il y a 95 ans, l’effondrement du coteau de Chinon et les millésimes ensevelis

le 21 août 1921, une partie du coteau Saint-Martin s’enfonçait dans les Caves Vaslins, un immense réseau de carrières transformées en caveaux par plusieurs générations de Chinonais. En partie enlevées par des pillards, en partie sauvées par leurs propriétaires, les précieuses bouteilles entreposées sous l’éboulis n’ont pas toutes été retrouvées. Et depuis, la présence en

Brèche – Qui va ramasser l’addition ?

La précédente Municipalité a laissé derrière elle un projet à moitié inachevé dont il ne reste que l’ascenseur. Prévue pour débuter en 2014, la seconde tranche (logements + stationnements) n’a jamais vu le jour, alternance politique oblige. Depuis, la nouvelle Municipalité, refusant de rompre purement et simplement avec le passé, a tenté d’aménager l’héritage avec un

Régénération urbaine – Pourquoi réinventer la poudre ?

Learning points est un réseau de partage d’expériences de régénération urbaine, associant des personnes qui travaillent sur la question de la régénération et sur l’évaluation de leurs actions. Learning points aide les acteurs individuels et les organisations à améliorer leurs pratiques en identifiant ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Learning points s’est

La Brèche : où en sommes-nous ?

A la mi -mai 2016, que sait-on exactement aujourd’hui de l’avancement du projet de la Brèche et, plus largement, du projet de la municipalité pour Chinon ? Rappels… Le programme Le programme Brèche-Cœur de Ville, évalué aujourd’hui à une douzaine de millions d’euros, est centré sur un parking de 5 étages en surface, associé à